lesoirimmo

Chronique: comme on parlait, avant

Chronique: comme on parlait, avant

C’est Jean-Pierre Léaud, 14 ans, qui fait un bout d’essai pour Les 400 coups avec Patrick Auffay (le petit blond qui jouera le pote d’Antoine Doinel dans le film de Truffaut). On est en septembre 1958, des centaines de gamins ont défilé pour les auditions. Mais ces deux-là, lancés dans une conversation de 3 ou 4 minutes sur l’école, les profs, le cinéma, il faut les voir.

Les entendre, plutôt. D’ailleurs, tiens, coupez l’image, poussez le volume et faites écouter ce court échange à un ou une ado d’aujourd’hui. On vous dira : « C’est qui ces deux petits vieux ? »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct