Batibouw: un salon virtuel, en tout point inhabituel

Une photo du salon Batibouw de l’année dernière. Une photo, surtout, qu’on n’est pas prêt de revoir de sitôt...
Une photo du salon Batibouw de l’année dernière. Une photo, surtout, qu’on n’est pas prêt de revoir de sitôt... - D.R.

Bien malin celui qui peut dire comment se déroulera le salon Batibouw qui débutera ce samedi à partir de 10 heures. On le sait, il s’agira d’un salon uniquement virtuel, entendez par là que les organisateurs ont mis au point une plateforme numérique à laquelle les internautes pourront avoir accès pendant les heures d’ouverture moyennant une inscription préalable (gratuite et plutôt rapide sur www.batibouw.com).

D’ici samedi, la société organisatrice Fisa aura rassemblé 200 marques participantes. C’est 350 de moins que celles qui avaient participé à l’édition physique de 2020. « N’oublions pas que nous n’avons démarré la commercialisation du salon que le 9 décembre », explique à ce propos Frédéric François, le directeur de Batibouw. « Convaincre 200 participants à nous rejoindre en si peu de temps, c’est pas si mal… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct