Les Belges n’acceptent pas les grèves des trains

Les Belges n’acceptent pas les grèves des trains

Les Belges sont très majoritairement favorables au droit de grève, tant au Nord qu’au Sud, mais sont beaucoup plus mitigés s’agissant des grèves à la Poste et à la SNCB. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Université de Louvain (KUL) concernant l’image des syndicats auprès du public. Il s’agit d’un sondage de sortie des urnes réalisé en 2014 auprès de 719 électeurs francophones et de 1.183 Flamands.

Ainsi, seuls 39 % des Flamands et 47 % des francophones défendent les grèves dans les services publics tels que la Poste et la SNCB. Il se trouve même beaucoup de membres de syndicats pour partager cette option.

Seuls 47 % des membres de syndicats en Flandre et 52 % des francophones soutiennent la grève dans les services publics. Mais il n’est pas question pour autant de l’interdire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct