Dépenses: la stabilité

L’enquête s’est également penchée sur les dépenses liées au logement en temps de covid. Autrement dit, quels ont été les postes qui ont été le plus impactés par la pandémie ?

On commencera par signaler que pour deux tiers des répondants, les dépenses sont restées stables. Ceci étant, parmi les changements qui sont intervenus, on note différents points intéressants comme l’épargne avec 27 % des répondants qui affirment avoir mis plus d’argent de côté qu’avant. On rappellera ici que les Belges ont épargné quelque 15 milliards d’euros de plus en 2020, portant le montant total de l’argent qui « dort » sur les livrets d’épargne à un montant record de 274,5 milliards.

Mais attention : 30 % déclarent toutefois épargner moins qu’avant le coronavirus, une donnée qui ne doit pas faire oublier le nombre important de personnes qui souffrent de la crise sur le plan économique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct