Coronavirus - L'Ecosse veut rouvrir les commerces non-essentiels fin avril

Du fait des compétences accordées aux gouvernement locaux, les quatre nations du Royaume-Uni déterminent chacune leur approche dans la lutte contre la pandémie. La question revêt en Ecosse une importance toute particulière, à moins de deux mois des élections locales où les indépendantistes au pouvoir espèrent engranger un succès qui ouvrirait un chemin vers un nouveau référendum d'indépendance.

Confinement et campagne de vaccination faisant sentir leurs effets, "nous voyons une issue", a souligné Nicola Sturgeon devant le Parlement local à Edimbourg. Si un plan plus détaillé sera présenté mi-mars, la Première ministre en a tracé les grande lignes devant les députés ne dévoilant un calendrier "indicatif".

Entrée dans le confinement début janvier, comme l'Angleterre, l'Ecosse et ses cinq millions d'habitants retourneront fin avril au système de niveaux d'alerte en vigueur précédemment.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct