Une nouvelle usine d'acier décarboné en projet en Suède

Présentée comme "une gigantesque usine d'hydrogène vert qui fera partie intégrante de l'installation de production d'acier", sa mise en service est prévue pour 2024.

H2GS, qui prévoit de créer à terme 1.500 emplois pour son futur site, table sur une production annuelle de cinq millions de tonnes d'acier d'ici 2030.

L'hydrogène sera produit par une installation d'électrolyse "de grande taille", qui permet de séparer l'hydrogène et l'oxygène en faisant circuler le courant dans l'eau, a précisé l'entreprise à l'AFP.

Parmi les partenaires du projet se trouve notamment la société d'investissement Vargas Holding, co-fondatrice de Northvolt, un fabricant suédois des piles qui construit actuellement une immense usine de batteries dans le nord de la Suède, ainsi que le fondateur de Spotify, Daniel Ek.

"Nous voulons accélérer la transformation de l'industrie sidérurgique européenne", a déclaré Carl-Erik Lagercrantz, président des conseils d'administration de H2GS et de Northvolt.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct