Nucléaire iranien: le stock d’uranium enrichi de l’Iran 14 fois supérieur à la limite autorisée

Nucléaire iranien: le stock d’uranium enrichi de l’Iran 14 fois supérieur à la limite autorisée
EPA

L’Iran comptabilise désormais une quantité d’uranium faiblement enrichi plus de 14 fois supérieure à la limite autorisée par l’accord de 2015, selon un rapport consulté mardi par l’AFP, qui sera examiné lors d’un Conseil des gouverneurs début mars.

En riposte au retrait américain du pacte, Téhéran s’est affranchi progressivement depuis 2019 de nombreuses limitations qu’il avait accepté d’imposer à son programme nucléaire en échange d’un allégement des sanctions à son encontre.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) s’est déclarée « vivement préoccupée » par la possible présence de matière nucléaire sur un site iranien non déclaré, selon ce même rapport.

Ces propos interviennent dans un contexte tendu, alors que l’Iran a commencé à limiter les inspections de l’agence onusienne, après l’expiration d’une échéance fixée par Téhéran pour la levée des sanctions américaines.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct