«La situation sportive n’est pas bonne»

photonews
photonews

Une seule petite victoire lors des neuf derniers matches de championnat, une élimination en Coupe de Belgique et, plus globalement, une onzième place qui mettrait fin à leur saison dès la mi-avril : les Zèbres connaissent une période compliquée et Mehdi Bayat en a bien conscience : « Notre situation sportive n’est pas bonne, je ne serais pas honnête de dire le contraire », résume-t-il. « En fait, la seule chose qui fait qu’elle est moins mauvaise qu’il n’y paraît, c’est qu’elle est aussi mauvaise chez tous nos concurrents. Hormis Bruges et dans une moindre mesure l’Antwerp, tout le monde connaît des hauts et des bas et je suppose que tout le monde se pose les mêmes questions, y compris notre futur adversaire, Genk. Moi, je n’ai pas vraiment d’explication. On vit une période anxiogène à tout point de vue : le public n’est pas là, on est testé pratiquement tous les deux jours et on doit constamment faire attention dans notre vie de tous les jours pour éviter une contamination au sein du vestiaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct