Mehdi Bayat: «Karim Belhocine a toujours de l’emprise sur son groupe»

PhotoNews
PhotoNews

Alors que le scénario improbable de cette saison a déjà coûté leur poste à de (trop) nombreux entraîneurs dans un contexte où l’impatience des dirigeants – et des supporters – se veut de plus en plus grande, Karim Belhocine, lui, garde la confiance de sa direction. Il faut dire que Mehdi Bayat a déjà répété à maintes reprises ne pas être un adepte d’un changement de T1 en cours de saison, lui qui n’a dû procéder à pareil remplacement qu’en 2013, lorsque Yannick Ferrera avait lui-même décidé de quitter le navire carolo. Pour l’heure, le Franco-Algérien peut dès lors dormir sur ses deux oreilles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct