UE: le grand come-back de la taxe sur les transactions financières

Vincent Van Peteghem, ministre belge des Finances: un débat qui n’est pas apaisé...
Vincent Van Peteghem, ministre belge des Finances: un débat qui n’est pas apaisé... - Belga

Elle est toujours là où on ne l’attendait pas, la taxe sur les transactions financières (TTF ou taxe Tobin). Tantôt la cause d’une grève de la faim d’un eurodéputé en 2020, tantôt celle d’une divergence d’interprétations sur l’accord gouvernemental belge, elle revient sur la table, ce mercredi, non pas des dix pays qui la négocient depuis 2013, mais sur celle des 27 Etats de l’UE.

Cette négociation à 10, interrompue depuis plus d’un an, était finalement assez douloureuse à regarder. Le projet de base, déposé en 2011 par la Commission européenne, visait à punir la mauvaise finance et lui faire payer le coût de la crise financière de 2008. Pendant cette crise, les Etats ont injecté par milliards les deniers du contribuable pour sauver les banques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct