Le diable se cache souvent dans le détail du poste «consultants»

Le diable se cache souvent dans le détail du poste «consultants»
Photo News.

Intéressez-vous aux budgets dépensés en consultants » : c’était l’une des exhortations qui nous était faite par ceux qui avaient mis leur nez dans le dossier Nethys et suggéraient que ce que l’entreprise consacrait à ce poste défiait l’entendement, ou au minimum la saine gestion.

Les révélations successives ont fait apparaître il y a quelques mois déjà le quasi-monopole détenu par McKinsey auprès de l’ex-management, Stéphane Moreau & Co ne faisant pas un pas stratégique sans être certifiés « conformes » par le consultant qui avait pris ses quartiers dans la maison. Il a fallu un temps très long et une série de révélations gênantes pour que la direction de McKinsey, voyant le tort porté à sa réputation, mette fin à une situation qui tenait de la rente de situation et ne correspondait plus aux standards éthiques et professionnels requis par ce genre de mission.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct