Grand format - Pour prévenir les pandémies, commençons par protéger la nature

La formule est simple et reprise par tous les experts: pour se sauver, l’homme doit préserver la nature. C’est elle qui représente sa meilleure protection contre les maladies émergentes qui peuvent dégénérer en pandémies.
La formule est simple et reprise par tous les experts: pour se sauver, l’homme doit préserver la nature. C’est elle qui représente sa meilleure protection contre les maladies émergentes qui peuvent dégénérer en pandémies. - REUTERS.

Qui, du pangolin, du vison, de la civette, du porc ou d’un autre animal, a servi de « passe-plat » et d’accélérateur entre le virus présent dans des animaux et l’être humain ? Les chercheurs qui tentent de retisser l’histoire du covid-19 n’ont toujours pas résolu cette énigme. « Toutes les hypothèses restent sur la table », y compris celle d’une fuite de l’institut de virologie de Wuhan (Chine), a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct