«La Belgique 2+2, ou la Belgique à 4, je ne me prononce pas»

En conférence à l’université de Gand, vous vous êtes avancée, dit-on, en faveur d’une Belgique à deux entités principales + deux entités secondaires. On vous l’a reproché.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct