Annelies Verlinden au «Soir»: «La violence contre les policiers comme la violence de la police sont inacceptables»

Le 1er avril, les militaires quitteront les aéroports, les métros et les gares.
Le 1er avril, les militaires quitteront les aéroports, les métros et les gares. - Hatim Kaghat.

entretien

Bientôt des policiers à la place des militaires dans nos rues, la ministre donne le calendrier.

Comme le souhaite la N-VA, une prolongation de la présence des militaires en rue ou devant des sites stratégiques, comme des lieux de culte ou des centrales nucléaires, est-elle envisageable, ou bien la police a-t-elle les moyens suffisants pour assurer toutes ces missions ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct