Vie privée: un membre de l’APD implore le parlement de bouger

Frank Robben siège toujours au sein de l’APD, mais il est récusé pour certains dossiers.
Frank Robben siège toujours au sein de l’APD, mais il est récusé pour certains dossiers. - D.R.

Après avoir enregistré ce mois-ci la démission de deux de ses membres qui ne pouvaient pas légalement siéger en son sein, l’Autorité de Protection des Données (APD) n’a pas accusé de nouveau départ ce mercredi suite à un arrêt très attendu de la Cour des marchés. Le principal intéressé par cet arrêt, Romain Robert, implore les présidentes du parlement et de la commission Justice « de prendre les choses en mains » et d’affronter les problèmes qui rongent actuellement l’APD.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct