Ligue des champions: service minimum pour le Real Madrid

@EPA
@EPA

Trois semaines avant la manche retour, le Real Madrid a tout entre les mains pour briser la « malédiction » des huitièmes de finale. Éliminés en 2019 (Ajax) et en 2020 (Manchester City), les Merengues semblent cette fois bien partis pour franchir l’écueil, représenté par l’Atalanta Bergame. En l’absence de son capitaine Sergio Ramos et de son buteur providentiel Karim Benzema (sans même parler de Valverde, Marcelo, Hazard ou Carvajal), la Casa Blanca n’a guère tremblé sur ses fondations, contrairement à ce qui était attendu. Elle s’est même montrée plutôt rassurante, sans pour autant être déroutante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct