Football Leaks: depuis le footbelgate, le football belge n’a changé qu’à la marge

Christophe Henrotay et Mogi Bayat: les affaires en cours constituent les seules possibilités pour modifier les choses en profondeur.
Christophe Henrotay et Mogi Bayat: les affaires en cours constituent les seules possibilités pour modifier les choses en profondeur. - D.R.

Analyse

Les révélations des Football Leaks durant toute la semaine n’ont cessé de mettre le doigt sur des pratiques nauséabondes qui avaient cours au sein du football belge dans les années pré-footbelgate. Ce scandale et les perquisitions du mois d’octobre 2018 semblaient avoir emporté tout sur leur passage, des agents (Dejan Veljkovic ou Mogi Bayat) aux arbitres en passant par les dirigeants de Waasland-Beveren et Malines. Le parquet de Bruxelles poursuivait, quelques mois plus tard, en perquisitionnant Anderlecht et le siège de l’Union belge, en inculpant Christophe Henrotay et Herman Van Holsbeeck.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct