WRC: pour Thierry Neuville, Toyota est favori mais un podium est possible à l’Arctic Rally

Photo News
Photo News

Le départ donné vendredi en début d’après-midi à Rovaniemi précède deux passages dans Sarriojärvi (31,05 km), la plus longue spéciale du rallye. La répétition de ce test ajoute une difficulté supplémentaire puisqu’elle aura lieu de nuit.

«Ce sera une spéciale déjà importante pour l’ordre de départ samedi. A la demande des pilotes, une souffleuse a balayé la route. La neige qui est tombée est très poudreuse et les premiers pilotes nettoieront le tracé. Au fur et à mesure, cela va devenir de plus en plus glissant et je ne serais pas surpris de voir quelqu’un que l’on n’attend pas devant, comme Teemu Suninen ou Craig Breen par exemple», a commenté Thierry Neuville en conférence de presse jeudi. «En plus, la spéciale de demain sera une fois à la lumière du jour, une fois dans l’obscurité totale, cela ne fait qu’ajouter au défi».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct