lesoirimmo

Standard: comment les anciens Rouches vivent leur passion loin de Sclessin

Standard: comment les anciens Rouches vivent leur passion loin de Sclessin

En pleine rééducation après des opérations aux épaules qui continuent à nécessiter des soins quotidiens et le handicapent terriblement, Michaël Goossens (47 ans) s’est rapproché géographiquement de Sclessin, l’endroit qu’il vénère par-dessus tout, et d’une institution pour laquelle il a écrit quelques belles pages d’histoire, inscrivant un total de 88 buts en 9 saisons (de 1990 à 1996 et 2000-2003) et 266 matches. C’est, quelque part, un retour aux sources qu’il s’est offert, en s’installant à Tilleur, là où il a aussi grandi, à 500 mètres seulement, à vol d’oiseau, d’un stade dont il connaît les moindres recoins. Et où à chaque match des Rouches, sa présence au cœur de la brillante tribune 3 passe rarement inaperçue. Même si l’imparfait devrait être de mise puisque la crise sanitaire empêche depuis de trop longs mois celui qui a toujours été un supporter acharné des Rouches à vivre pleinement sa passion.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct