Serge Gainsbourg For Ever

Serge Gainsbourg était  un gentleman, un être qui n’était qu’amour et amitié, au-delà de tout.
Serge Gainsbourg était un gentleman, un être qui n’était qu’amour et amitié, au-delà de tout. - AFP.

Tous les cinq ans depuis trois décennies, Sergio est de retour, plus fringant et vivant que jamais. Au contraire de Charles Trenet, Georges Brassens ou Gilbert Bécaud qui ne parlent plus aux nouvelles générations, notre pervers pépère cartonne sur YouTube et les plateformes digitales. Il est partout. Grâce aussi à Jane B. et sa fille Charlotte, gardiennes du temple, femmes de sa vie, héritières totales, souveraines de la mémoire. Serge repris en chansons, Serge en livres, Serge et ses mémorables prestations télévisées. Il est là, beau et fier, dressé comme un vit, le sourire en coin et l’œil libidineux. #MeToo n’en aurait fait qu’une bouchée, de celui qui devait rappeler la phrase « L’amour que nous ne ferons jamais ensemble » pour désamorcer la bombe « lolitesque » du clip de « Lemon Incest », sur le lit partagé avec la petite Charlotte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct