Vaccins: pourquoi la Belgique a utilisé si peu de doses AstraZeneca

Le vaccin d’AstraZeneca suscite la méfiance
Le vaccin d’AstraZeneca suscite la méfiance

Les retards de livraison d’AstraZeneca ont été fortement décriés ces dernières semaines par les Etats européens. Aujourd’hui pourtant, les doses finalement livrées restent majoritairement dans les frigos. Selon un article du quotidien britannique The Guardian basé sur les chiffres de l’ECDC (Centre européen de contrôle et prévention des maladies), quatre doses sur cinq livrées par AstraZeneca n’ont toujours pas été administrées. La Belgique fait partie des mauvais élèves. À peine 5 % des 201.600 doses reçues ont été utilisées, peut-on constater à la lecture des tableaux de l’ECDC. Plutôt gênant alors que l’accélération de la vaccination est vue comme un impératif suite à l’apparition des variants. Comment expliquer cette situation ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct