Coronavirus: on ne peut pas choisir son vaccin mais on peut choisir d’être vacciné ou non

Coronavirus: on ne peut pas choisir son vaccin mais on peut choisir d’être vacciné ou non
REUTERS.

Face aux données qui affluent sur les vaccins, sur leurs effets secondaires, sur leur capacité à éviter les formes sévères ou les décès ou encore sur leur efficacité face aux variants, les citoyens sont plutôt abreuvés d’informations que l’inverse. Certains dès lors pourraient légitimement vouloir privilégier un vaccin plutôt qu’un autre, or, dans la stratégie actuelle de vaccination en Belgique, cela n’est pas possible. Comme l’a rappelé récemment dans la presse le professeur Dirk Ramaeckers, responsable de la Task Force vaccination, il n’est pas question d’installer une sorte de « shopping du vaccin ». « A aucun moment les gens ne pourront choisir quel vaccin leur sera injecté », précise-t-il. Si le choix entre le vaccin de Pfizer, Moderna ou d’Astrazeneca n’est pas possible, les citoyens auront tout de même la possibilité de savoir avec quel produit ils seront vaccinés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct