Un Clasico sans fans mais pas sans pression

Un Clasico sans fans mais pas sans pression
Belga

Trois mois après le Clasico de l’ennui au parc Astrid (0-0), voici l’heure des retrouvailles en bord de Meuse pour les Rouches et les Mauves. Sans public, mais pas sans pression. Après sa joyeuse entrée ponctuée par un 12 sur 12 de l’espoir, Mbaye Leye a dû déchanter ces dernières semaines. Le Standard, qui ne parvient plus à gagner, accueillera son éternel rival avec un maigre bilan de trois petites unités sur quinze, dimanche. Marquant difficilement et encaissant trop facilement, les Rouches n’ont plus gardé le zéro depuis huit rencontres, toutes compétitions confondues. Même si Anderlecht présente la plus faible attaque du Top 12 (36 buts) et n’a pas cadré un seul envoi lors de ses deux dernières sorties, on a connu contexte plus rassurant à quelques heures d’un match capital dans la course aux Playoffs 1. L’entraîneur liégeois mesure l’ampleur de la tâche qui l’attend, en ce dernier week-end de février.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct