Leye: un premier Clasico pour encore rêver du top 4

Leye: un premier Clasico pour encore rêver du top 4
Belga

Mbaye Leye vivra dimanche après-midi son premier Standard – Anderlecht comme entraîneur, deux mois après son arrivée, ou plutôt son retour à Sclessin. Un match de prestige dont il connaît l’importance, pour avoir été de l’autre côté de la barrière, mais qui sera bien plus que cela pour les deux rivaux ancestraux qui espèrent encore accrocher le top 4. « Ce match fait partie des finales qu’il nous reste à jouer », confie le T1 du Standard. « Avec une saveur plus importante encore car je sais à quel point il compte pour les supporters… »

En deux mois de présence désormais en bord de Meuse, Leye a apposé sa griffe, sur le jeu notamment, accordant plus d’importance au travail avec ballon, là où son prédécesseur, Philippe Montanier, avait tendance à privilégier la mise en place défensive. Avant le Clasico, l’ambition du technicien sénégalais est claire : « Aller de l’avant et refaire une série comme on l’avait fait en janvier, en enchaînant plusieurs succès d’affilée… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct