Danse: une nouvelle vitrine à l’automne?

«Wakatt», de Serge Aimé Coulibaly, au Théâtre National Wallonie Bruxelles: la production chorégraphique en Bruxelles et Wallonie est d’excellente qualité mais mal diffusée.
«Wakatt», de Serge Aimé Coulibaly, au Théâtre National Wallonie Bruxelles: la production chorégraphique en Bruxelles et Wallonie est d’excellente qualité mais mal diffusée. - Sophie Garcia.

Quelque chose serait-il en train de bouger dans le secteur de la danse ? Malgré la très grande qualité des créations de Belgique francophone, le secteur manque de diffusion (surtout en Wallonie), manque globalement de visibilité et, comme le remarque la directrice de Charleroi Danse Annie Bozzini, le public et les programmateurs ont besoin qu’on leur « dédramatise » la danse. Faute de médiation, la danse n’est pas comprise et continue à faire peur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct