Anderlecht s’accroche grâce à une victoire à la René Weiler

@Belga
@Belga

Un match aux antipodes de son ADN, mais 100 % d’efficacité, dimanche après-midi, à Sclessin, pour Anderlecht. Qui a profité de ce Clasico pour rester dans la course aux Playoffs 1, à un point de la troisième place, alors qu’il y aurait laissé ses dernières illusions en cas de revers. Après n’avoir comptabilisé aucun tir cadré lors de leurs deux dernières rencontres, les Mauves n’en ont eu besoin que de trois pour signer, en bord de Meuse, trois buts synonymes de première victoire après quatre ans et demi d’attente. La dernière victoire bruxelloise au stade Maurice Dufrasne remontait au 2 octobre 2016, grâce à une tête de Teodorczyk, sous l’ère René Weiler. Tout un symbole. Après avoir proposé l’une de ses prestations les plus solides contre l’Antwerp, le 1er novembre, avec seulement 29 % de possession de balle, le Sporting s’est à nouveau assis sur ses principes dans l’antre des Rouches, abandonnant le ballon à son hôte durant 65 % du temps.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct