«Nous n’allons pas créer de nouveaux partis», Trump flirte avec l’idée de se représenter en 2024 (vidéo)

L’ancien président américain Donald Trump lors de la grand-messe annuelle des conservateurs à Orlando, en Floride.
L’ancien président américain Donald Trump lors de la grand-messe annuelle des conservateurs à Orlando, en Floride. - Reuters

Donald Trump, de retour dans l’arène politique face à une foule de conservateurs enthousiastes, a affirmé dimanche que la survie des Etats-Unis dépendait des conservateurs, flirtant avec l’idée de se représenter à la présidentielle en 2024.

«Nous sommes engagés dans une lutte pour la survie de l’Amérique comme nous la connaissons», a déclaré le milliardaire américain à la toute fin d’un discours décousu d’une heure et demie, concluant la grand-messe annuelle des conservateurs à Orlando, en Floride.

«C’est une lutte. C’est une lutte terrible, terrible, douloureuse», a-t-il ajouté lors de sa première allocution depuis son départ de la Maison Blanche le 20 janvier. «Mais à la fin nous gagnons toujours».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct