Carte blanche sur les territoires occupés en Palestine: «L’UE doit faire preuve de leadership»

Le début de la présidence Biden offre une occasion bien nécessaire d’aborder le conflit israélo-palestinien avec un effort renouvelé. L’administration américaine précédente a laissé le conflit plus éloigné que jamais de la paix. L’administration Biden offre une chance de rectifier le tir et de créer un espace plus large pour un engagement et un leadership européens significatifs. Parallèlement, l’annonce de la tenue d’élections palestiniennes dans les mois à venir offre une opportunité de renouveau politique et de réunification au niveau palestinien.

Les récents accords de normalisation régionale avec Israël ont conduit à la suspension des plans d’annexion officielle du territoire de la Cisjordanie. Toutefois, l’évolution de la situation sur le terrain montre clairement que l’annexion de facto progresse rapidement, en particulier à travers l’expansion accélérée des colonies et de la démolition d’infrastructures palestiniennes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct