La BRI retrouve certains excès de la bulle internet dans la récente hausse des marchés

En février, plusieurs grands indices boursiers ont atteint des sommets, portés par les espoirs de reprise économique, les plans de relance et l'optimisme "prudent" bien que "fluctuant" sur une éventuelle sortie de la pandémie grâce aux vaccins, sur fond de politiques monétaires toujours très accommodantes, a retracé la BRI dans son rapport trimestriel.

L'appétit pour le risque s'est également manifesté sur les marchés obligations avec le dynamisme des émissions d'emprunts, y compris de la part d'entreprises faiblement notées. Mais ces nouveaux sommets n'ont pas été sans raviver des souvenirs "du boom des valeurs technologiques de la fin des années 1990", a noté cette institution considérée comme la banque centrale des banques centrales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct