En France, l’agression du photographe de «l’Union» soulève une onde de choc

Christian Lantenois a été retrouvé inanimé sur le sol. Son pronostic vital est toujours engagé.
Christian Lantenois a été retrouvé inanimé sur le sol. Son pronostic vital est toujours engagé. - L’union.

Rien ni personne n’entravera notre liberté d’informer  ». C’est le titre de l’éditorial qui barrait la Une du quotidien régional l’Union ce dimanche 28 février, au lendemain de l’agression dont a été victime à Reims le photojournaliste Christian Lantenois samedi après-midi. Ce lundi, l’émotion reste vive au siège du journal, alors que le journaliste, âgé de 65 ans, est toujours entre la vie et la mort. Le pronostic vital de la victime « est toujours engagé ».

Lundi en fin d’après-midi, un homme était interpellé lundi et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête ouverte. L’enquête est ouverte des chefs de tentative de meurtre aggravé et non-assistance à personne en péril, a indiqué dans un communiqué le procureur de la République à Reims, Matthieu Bourrette.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct