Interdiction des smartphones par les chauffeurs Uber: le gouvernement bruxellois s’empare du dossier

Les autorités bruxelloises vont sévir les chauffeurs Uber qui utiliseront leur smartphone. - Photo News
Les autorités bruxelloises vont sévir les chauffeurs Uber qui utiliseront leur smartphone. - Photo News

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a l’intention de mettre le dossier Uber sur la table du gouvernement jeudi. Il rencontrera aussi les acteurs du secteur des locations de limousines cette semaine, a indiqué lundi sa porte-parole.

Depuis lundi, les chauffeurs Uber actifs dans la capitale ne sont plus autorisés par l’administration régionale à utiliser leur smartphone pour prendre des commandes de courses.

L’annonce a immédiatement déclenché une manifestation d’une centaine de chauffeurs devant le cabinet Vervoort, compétent pour le dossier des taxis, ainsi que certaines divisions au sein même de l’équipe gouvernementale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct