L’heure du grand test a sonné pour Bingoal Wallonie-Bruxelles Ladies

Les engagées de Bingoal WB Ladies ont reconnu le parcours.
Les engagées de Bingoal WB Ladies ont reconnu le parcours. - D.R.

«  C’est notre plus grosse course de l’année et la première en même temps, ce ne sera pas évident. Le but est de rejoindre l’arrivée dans un groupe et d’engranger de l’expérience », résume la manager de Bingoal Wallonie-Bruxelles Ladies, qui rassemble maintenant 28 femmes, de la catégorie junior à celle des élites. Parmi elles, 25 Belges (dont 15 Wallonnes), mais aussi deux Suédoises et une Suisse.

Cela fait des années que Ludivine Henrion attend de lancer une telle équipe, pour former des cyclistes wallonnes. Car percer dans le milieu (en tant que femme) dans le sud du pays n’est pas chose facile. D’ailleurs, sur les 14 Belges engagées pour le Nieuwsblad féminin samedi, il n’y avait aucune Wallonne. Une tendance que Ludivine Henrion espère bousculer. L’ancienne double championne de Belgique veut offrir un programme de course décent à ses coureuses, qui n’auront plus besoin de se rendre en Flandre pour profiter d’un encadrement professionnel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct