Coronavirus: mobilisation d’étudiants pour dénoncer l’isolement et de la précarité

Coronavirus: mobilisation d’étudiants pour dénoncer l’isolement et de la précarité
EPA

Jusqu’à plus de 500 étudiants, selon l’estimation de l’Union Syndicale Etudiante (USE), ont manifesté lundi après-midi, entre 14h00 et 16h00, sur le campus du Solbosch de l’Université libre de Bruxelles (ULB) pour demander une réouverture progressive des universités et hautes écoles compte tenu de la détresse psychologique des étudiants. Par après, de 150 à 200 personnes ont pris part à une assemblée générale pour discuter de la poursuite de cette mobilisation. Une première manifestation avait été organisée lundi passé au même endroit.

Des étudiants ont pris la parole pour livrer des témoignages. « Beaucoup parlent de décrochage scolaire », remarque Félix Boudru, membre de l’USE. « Il n’y a pas vraiment eu de différence entre les cours, le blocus, les vacances… Certains ont fait part de pensées suicidaires ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct