Deux complices présumés de Carlos Ghosn remis aux autorités japonaises pour être extradés

Deux complices présumés de Carlos Ghosn remis aux autorités japonaises pour être extradés

Deux Américains accusés d’avoir aidé l’ancien patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, à s’enfuir de Tokyo vers le Liban dans des conditions rocambolesques en décembre 2019 ont été remis aux autorités japonaises pour être extradés, a indiqué lundi leur avocat.

Michael Taylor, un ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et son fils Peter Taylor ont été remis à des responsables japonais, a affirmé Paul Kelly, en parlant d’« un triste jour pour la famille et pour tous ceux qui croient que les vétérans méritent d’être mieux traités par leur propre pays ».

Le Japon accuse Michael et Peter Taylor, ainsi que le Libanais George-Antoine Zayek, d’avoir aidé Carlos Ghosn à échapper à la justice en fuyant le pays le 29 décembre 2019.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct