Allemagne: IG Metall lance des arrêts de travail dans l'industrie pour les salaires

Peu de temps après minuit, les employés du constructeur Mercedes à Brême comme à Berlin-Marienfelde, de l'équipementier Continental à Rheinböllen en Rhénanie-Palatinat, de même que chez l'avionneur Airbus à Hambourg ont observé une grève dite d'avertissement - débrayages de quelques heures, étape préalable à des grèves dures illimitées, ont indiqué des sections régionales du syndicat.

De nombreuses autres entreprises doivent rejoindre le mouvement au cours de la journée à l'appel de sections régionales, selon le syndicat.

Plusieurs sites du constructeur VW seront notamment touchés mardi, où un cycle de négociations maison est également en panne.

IG Metall réclame des hausses de salaires de 4% cette année pour 3,8 millions de salariés de la métallurgie et veut compenser la perte de revenus lorsque le temps de travail est réduit, par exemple sous la forme d'une semaine de quatre jours, dans un contexte de crise rendant les négociations difficiles avec le patronat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct