Dr. Philippe Boxho: «Le plan de vaccination pue le totalitarisme»

Dr. Philippe Boxho: «Le plan de vaccination pue le totalitarisme»

Entretien

Pour établir son calendrier de vaccination, l’Etat va donc mixer deux types de données à caractère personnel. D’une part celles des mutuelles, dont les bases de données figurent parmi les plus riches du pays (prescriptions, nom, adresses privées, mail…). D’autre part, celles sollicitées auprès des médecins qui, pour l’occasion, sont amenés à fissurer le secret médical en remontant les comorbidités de leurs patients. C’est sur cette base que les personnes dites « à risques » seront convoquées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct