Les frites réfrigérées ont souffert de la fermeture de l'horeca

Les frites réfrigérées sont beaucoup demandées par les restaurants et les cuisines de collectivités. L'horeca ayant fermé et le télétravail s'étant généralisé, ce type de produit n'a plus trouvé preneur aussi aisément.

Les frites réfrigérées ne représentent qu'une petite partie de la production du secteur, mais les autres divisions ont aussi connu un recul. Au total, 5,1 millions de tonnes de pommes de terre ont été transformées en frites, produites en purée, chips et flocons contre 5,3 millions en 2019, alors que la vingtaine d'exploitations belges avaient misé sur une reprise de la croissance. "Cela représente un recul de 4% par rapport à 2019 et les chiffres de production les plus bas en trois ans", pointe Belgapom.

La production de frites surgelées a reculé, passant de 2,3 millions à 2,13 millions de tonnes. Dans les autres produits (produits en purée, chips, flocons et granulats), la chute a été plus limitée: de 684.000 à 671.000 tonnes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct