La Wallonie derrière ses entreprises pour prétendre à un subside européen

"La Wallonie dispose d'un vivier de premier ordre en ce qui concerne l'innovation, mais elle peut mieux faire en termes de soumission de projets auprès de l'Europe", a indiqué Jean-François Heuse, inspecteur général du SPW Économie Emploi Recherche.

Avec un tiers de la population, près de 30% des ressources humaines en science et technologie belges et 22% des chercheurs employés en Belgique, les entités situées en Wallonie n'ont reçu au cours du précédent programme Horizon 2020, que 10% de la contribution allouée aux participants belges: 0,31 milliard d'euros sur 3,2 milliards pour l'ensemble de la Belgique, a détaillé Julien Guerrier, directeur de la DG Recherche et Innovation de la Commission européenne. "Il y a donc une vraie marge de progression possible", ajoute-t-il.

M. Guerrier rappelle que ce programme européen ne prévoit pas d'enveloppe régionale ou nationale. "Donc, si les projets wallons sont bons, ils seront pris", poursuit-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct