Le retour en salles: un premier pas vers une normalisation

L’affiche des cinémas Kinepolis.
L’affiche des cinémas Kinepolis. - D.R.

En rouvrant les salles de cinéma selon des mesures sanitaires très strictes mi-janvier, l’Etat luxembourgeois a fait le choix de la culture. Pour Christophe Eyssartier, directeur des Kinepolis du Luxembourg, ce qui inclut les salles Utopia, soit au total 22 écrans, « c’est un premier pas vers une normalisation. La crise perdure plus longtemps qu’espéré. Cette symbolique est importante malgré les restrictions imposées comme le port du masque, la distanciation, les places numérotées, malgré l’absence de blockbusters américains, malgré une offre cinématographique faible. » Le Luxembourg dépend d’une distribution Benelux. Les Pays-Bas et la Belgique étant fermés, les distributeurs préfèrent attendre d’avoir un plus grand territoire pour lancer leurs films.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct