Tensions au parlement wallon: «Avec un gouvernement pareil, j’ai peur pour mes enfants»

François Desquesnes, chef de groupe CDH, attend toujours des réponses d’Elio Di Rupo.
François Desquesnes, chef de groupe CDH, attend toujours des réponses d’Elio Di Rupo. - Belga.

Il règne un curieux climat depuis quelques semaines au parlement de Wallonie. Une instance démocratique où l’expression est libre souffle toujours le chaud et le froid, c’est dans l’ordre des choses. Surtout quand les dossiers à l’ordre du jour sont très importants. Jugez plutôt, ces derniers temps : la crise sanitaire et maintenant la vaccination, les aides aux secteurs en difficulté, le plan de relance de l’Union européenne, « Get Up Wallonia ! » et bien entendu Nethys et ses multiples péripéties. Les échanges sont parfois passionnants, pas toujours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct