GSK affirme que la décision de délocaliser certains départements n'a pas été prise

La directrice "communication externe" de GSK, Élisabeth Van Damme, précise que la délocalisation de la production de l'antigène de l'hépatite B de Wavre vers Singapour ou de l'animalerie de Rixensart vers Sienne en Italie, évoquée par la FGTB, n'en est pour l'instant qu'au stade de l'étude de faisabilité. Ce qui traduit une intention mais actuellement, aucune décision n'a été prise et quand ce sera éventuellement le cas, ces mouvements ne se concrétiseront pas avant 2025.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct