Climat: des nouvelles normales qui anesthésient la mémoire?

L’exercice de l’IRM, qui suit les recommandations de l’Organisation météorologique mondiale, acte le réchauffement, mais pourrait aussi en fausser la perception.
L’exercice de l’IRM, qui suit les recommandations de l’Organisation météorologique mondiale, acte le réchauffement, mais pourrait aussi en fausser la perception. - Reuters

C’est un exercice régulier. Décennal pour être précis. Tous les dix ans, l’Institut royal météorologique met à jour les normales climatiques calculées sur 30 ans et utilisée dans les bilans climatologiques. Le dernier exercice a eu lieu le 25 janvier dernier. Exit la période de référence 1981-2010, place à la période 1991-2020. La température annuelle moyenne à Uccle passe de 10,6 à 11ºC. Rien d’étonnant : le réchauffement du climat est passé par là. Nous avons gagné 1,2 ºC par rapport à 1961-1990, explique l’IRM.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct