Bruxelles: minimum trois femmes au gouvernement dès 2024

La majorité bruxelloise a déposé une proposition d’ordonnance pour imposer, comme en Wallonie, un tiers, minimum, d’hommes et de femmes au sein du gouvernement régional. L’équipe Vervoort fait le compte.
La majorité bruxelloise a déposé une proposition d’ordonnance pour imposer, comme en Wallonie, un tiers, minimum, d’hommes et de femmes au sein du gouvernement régional. L’équipe Vervoort fait le compte. - Belga.

Valérie De Bue ne garde sans doute pas un très bon souvenir du 1er octobre 2020 : démissionnée du gouvernement wallon par un coup de fil de son président, George-Louis Bouchez, elle ne dut son salut ministériel qu’à la règle de la représentation minimale garantie pour chaque genre au sein de l’exécutif namurois. La mandataire MR se réjouira en revanche que son sort ait inspiré deux textes de loi. C’est que, ni en Fédération Wallonie-Bruxelles, ni à Bruxelles, les règles n’imposaient, jusqu’ici, « au moins un tiers d’hommes ou de femmes » au gouvernement. Seule la mixité était de mise au sein de chaque équipe, fût-ce en mode minimaliste.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct