A 100 jours, l’UEFA s’accroche à son Euro, coûte que coûte

L’UEFA ne se pose même pas la question de savoir si l’Euro peut se jouer : il doit se jouer.
L’UEFA ne se pose même pas la question de savoir si l’Euro peut se jouer : il doit se jouer. - John Walton/Photo News.

Entre raison et utopie, l’UEFA garde le cap, ouvertement en tout cas, pour le déroulement même du tournoi et son format. Elle renvoie ses décisions définitives à la mi-avril.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct