Nicolas Sarkozy après son jugement: «Je ne peux accepter d’avoir été condamné pour ce que je n’ai pas fait»

Nicolas Sarkozy après son jugement: «Je ne peux accepter d’avoir été condamné pour ce que je n’ai pas fait»

L’ancien président français Nicolas Sarkozy dénonce « une injustice profonde » après sa condamnation à de la prison ferme et n’exclut pas d’aller devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour que « triomphent le droit et la justice », dans un entretien avec le Figaro mis en ligne mardi.

« J’ai ressenti l’injustice profonde, choquante, des procédures lancées contre moi depuis dix ans », affirme-t-il au quotidien, en assurant avoir « conservé (sa) détermination pour que triomphent le droit et la justice, comme cela devrait se produire dans un État de droit ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct