Charleroi s’en remet à ses individualités

@News
@News

Les dernières sorties des Zèbres et leurs difficultés à produire du jeu – et donc d’apporter du danger – durant parfois de longues parties d’un match ont rappelé à quel point le Sporting de Karim Belhocine était dépendant de la forme de plusieurs de ses cadres. Alors que, en début de saison, les Carolos avaient notamment pu compter sur un Ali Gholizadeh ultra-décisif (on se souvient notamment de ses deux magnifiques assists lors du succès à OHL ou encore de son exploit individuel contre le Beerschot) pour signer le 18/18, les éléments offensifs n’affichent aujourd’hui plus le même rendement et c’est tout le système qui s’en retrouve chamboulé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct