lesoirimmo

Vox Luminis Biber, «Requiem»

<span>Vox Luminis</span> Biber, «Requiem»

Le Requiem de Biber est une œuvre entre deux mondes, dans la descendance de l’écriture polyphonique à 5 voix mais aux confins des découvertes baroques venues d’Italie. Par rapport aux fastes souvent attachés aux pages religieuses du maître de Salzbourg, celle-ci s’impose par son émouvante intimité, néanmoins confortée par une grande richesse sonore, issue de la distribution a cinque des chanteurs (solistes et ripienistes) et instrumentistes (cordes et cuivres). Avec au-dessus de tous, un leader au violon d’une grande expressivité qui nous rappelle quel fameux soliste était le compositeur. On retrouve ce type d’écriture imitative chez le grand maître du contrepoint que fut à Vienne Fux tout comme chez Christoph Bernhard et Nicolai, deux maîtres de l’Allemagne du Nord de tradition protestante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct