La lettre d’Ivan De Vadder: une concentration des forces de gauche en Flandre?

Sur le plateau de l’émission Terzake de la VRT, un récent débat a été houleux entre la présidente de Groen Meyrem Almaci et le président du sp.a Conner Rousseau.
Sur le plateau de l’émission Terzake de la VRT, un récent débat a été houleux entre la présidente de Groen Meyrem Almaci et le président du sp.a Conner Rousseau. - Belga

Un débat mouvementé sur le plateau de Terzake, le magazine d’actualité de la deuxième chaîne de la VRT, Canvas, entre deux présidents de parti, Meyrem Almaci, de Groen, et Conner Rousseau, du sp.a. Rousseau veut ouvrir la discussion sur « le droit aux enfants » des femmes enceintes toxicomanes ou alcooliques. Les deux présidents de gauche qui, après le débat, continuent à s’engueuler dans les couloirs de la VRT, devraient néanmoins bien s’entendre, étant donné qu’ils se sont retrouvés tous les deux dans la majorité Vivaldi. Mais ce n’est pas le cas, en donc, la question se pose : d’où vient cette hostilité entre deux partenaires de gauche ? Une concentration des forces à gauche ne serait-elle pas envisageable lors d’un aménagement du territoire politique en Flandre, comme contre-pied à un bloc à droite ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct