Engie: les salariés des services auront "un meilleur avenir" dans une entité dédiée (CEO)

Engie avait annoncé fin juillet de nouvelles orientations stratégiques et dit réfléchir à l'avenir de ses activités de services, sur un périmètre représentant environ deux tiers de leur chiffre d'affaires, soit 12 à 13 milliards d'euros.

Cela comprend les activités d'installations électriques, chauffage, ventilation et climatisation ainsi que les services liés à l'information et la communication. Sur les 74.000 salariés concernés dans le monde, 28.000 sont situés en France. En Belgique, près de 10.000 personnes au sein d'Engie Solutions sont concernées. Il s'agit des anciennes activités de Fabricom, Axima, Cofely et d'une série de filiales et d'entités plus petites.

Le groupe, qui veut se recentrer sur les énergies renouvelables et les infrastructures énergétiques, a l'intention de regrouper ces activités plus éloignées de son coeur de métier au sein d'une entité dédiée dont le nom de code est aujourd'hui "Bright". Avant éventuellement de les céder ou encore de les introduire en Bourse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct