Autriche: enquête sur des masques chinois étiquetés "Made in Austria"

"Des masques FFP2 produits à l'étranger auraient été reconditionnés (...) et vendus comme des marques confectionnées en Autriche à un prix plus élevé", a annoncé mercredi le parquet, qui a mené deux perquisitions sur deux sites distincts de l'entreprise, sans préciser le nom de la société.

"Des personnes sans l'enregistrement requis à la Sécurité sociale auraient été employées" pour mener à bien cette tâche, a ajouté l'institution (WKStA) dans un communiqué.

Contactée par la presse autrichienne, l'entreprise en question, Hygiene Austria, a "rejeté avec la plus grande fermeté" les accusations portées à son encontre. Selon l'agence APA, les masques incriminés sont d'origine chinoise.

Fondée en avril 2020 par deux marques bien installées dans le paysage industriel du pays, Lenzing et Palmers, cette société de production affirme sur son site internet produire 12 millions de masques FFP2 par mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct